DEMEURE FRACTALE

« LES CORPS FRACTALS »
Galerie Maretti Arte Monaco - décembre 2006 / janvier 2007


« L es Corps Fractals » est la première exposition où le concept de « Demeure Fractale » est mis en place par Meynard selon un mode opératoire qu'il développera par la suite pour d'autres demeures : investissant un lieu (Musée, Centre d'Art, Galerie...) il en rompt la géométrie et, selon le processus de réplication fractale, démultiplie les perspectives, les plans, les espaces... Au cœur de cette déstructuration très organisée, il insère une œuvre. A Monaco, dans la galerie Maretti, il installera « La Maison Fractale » comme pièce emblématique, puis des tableaux, des sculptures, des créations graphiques, créant ainsi d'autres espaces, d'autres imaginaires qui se font échos et font échos à l'ensemble.



Dans ces demeures fractales, l'unique repère, le point fixe, reconnaissable, est une silhouette humaine, une sorte de double, à la fois figure graphique du peintre et graphe universel de l'homme.

Cette silhouette humaine icônique - homme debout de dos, marchant - va servir de référent majeur aux « Corps Fractals ». Choisie comme matrice, la silhouette va se propager, se multiplier et démultiplier en d'infinis Corps Fractals qui vont occuper tout l'espace de la galerie ainsi que les espaces environnants, y compris la rue.

Christian Maretti, très intéressé par le projet, acceptera que la totalité des murs de sa galerie soient « sérigraphiés » et que les corps fractals tracent une immense arborescence dans l'espace.

Des tableaux prendront place sur l'arborescence elle-même jusqu'à - apparaître/disparaître - comme des échos.
La galerie Maretti deviendra alors une caisse de résonnance fractale.

Demeure fractale / Les Corps Fractals
Demeure fractale / Les Corps Fractals
Demeure fractale / Les Corps Fractals
Demeure fractale / Les Corps Fractals
Demeure fractale / Les Corps Fractals
Demeure fractale / Les Corps Fractals